Page:Encyclopédie méthodique - Atlas, T02.djvu/54

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée
51
DES CARTES

NOMS DES LIEUX. àelPuertodelaCrux. àlaLaguna…., IsledeTeneriffe, « (àl’Orotava….. àSainte-Croix…• auPic àl’Est…… , àl’Ouest ISLEFORtAVentuRA, ^^Nord<. auSud IsleGomere, Portàl’Est _fauN.E…… IsleGratiosa, • —SausO. ràl’Est…… 1 àl’Ouest IsleLancerote,. auNord, (.auSud…… IsleLobos, aumilieu « •• Isle Rocca, del’Est IsleRoquetta fauNord IslesSalvages..auphon Dif.desMérid. D. M.10" 18° 1S 18 18 18 16 16 16 16 19 1S M « 5 16 M 16 16 M M 1é 18 Latitude. D. M.1o ..51’, 8 280 ..24’, 3 •-•37, 5 » 28 ..29, 0* ••53, °* 28 ••M, 0 » ••34, o » ’ 28 ..28, 5 » ••57, 8* 28 ••15, 9* ..07, 0 ••49, 5 28 ..04, ..46, 0 ..10, ç 28 0 ..37, 0 28 ..03, 0 ..26, 0 28 ..05, 7* ..47, 0 29 ..18, 0 ••5°, 5

  • 9

..14, 0 ..44, 0 29 ..14, 0 ..10, 0 28 ••55, 0 ..47, 0 29 ..15, 0 ..04, 5 28 ..51, ..46, 0 ..07, 0 28 0 ..38, s 29 ..17, 5 ••49, 3 29 ..19, 7 ..13, 0 30 ..05, 0 ..23, 6

  • 9

••58, 7 Cespositionssontextraites, desobfervations duP.Feuillée, en1724 ; decellesdeMM.le ChevalierdeFleurieu&Pingré, en1769, dans l’expéditiondel’Isis, pouréprouverleshorloges marines ; decellesdeMM.deVerdun, deBorda &Pingré, lorsdel’expéditiondelaFlore, en 1772, ayantàpeuprèslemêmebut ; &enpartie decellesdeM.leChevalierdeBorda, àbordde laBoussole, ayantsousfesordresl’Efpiegle, CommandéeparM.dePuyfegur, en1776:on penfequecesMM.donnerontdanspeu, lesdétailsdeleurfavanteexpédition. Avantcesobfervations, onavpitarrêtediverspointsdecesIíles, pardesdistancesmultipliées, ens’appuyantprincipalement, furlecapdeGeer&furlecapBojador, àlacôted’Afriqued’unepart, &del’autre furlepicdeTeneriffe&furlebourgdel’islede Fer; maislesnombreufesobfervations, qu’ona maintenantfurcesIsles, difpenfentderapporter nosréfultats. JeandeBetencourtGentilhommeNormand, obtintdeJeanII, RoideCastille, lapermission deconquérircesIíles.IIsoumit, aucommencement duquinzièmesiècle, Lancerote&Fortaventura : ilyétablit, lesCoutumesdeNormandie, &fans douteaussi, lesmefuresitinéraires, decetteprovince, quidépendentenquelquesortedes Coutumes : toutescesIslesenfuitefurentconquifes, parlesCastillans&parlesPortugais ; depuis lafindufeizièmesiècle, ellesfontrestéesaux Efpagnols.LesGuanchesancienshabitansdece » Isles, avoientfurement, leursmefuresitinéraires5 cellesdesEfpagnolslesontfaitoublier ; elles auroientauffi, faittomber endéiuétude, lesmefuresnormandes, sielleseussenteulettmps, de s’ynaturalifer. S-vin. VljleMadère&ceUtdePorto-Santo, N*.102, his* Auxcartesmentionnées, furlescôtesOccidentalesd’Afrique, oùfetrouventlesislesdeMadere ; &dePorto-Santo, onajointcesIslesquife » voient, furlescartescitées, desislesCanaries. VoiciuneTabledequelqueslieux, furlesquels cettecarterepofe, Generatedon2014-03-2513 : 41GMT/http : //hdl.handle.net/2027/ucm.5320294282PublicDomain, -digitized/http : //www.hathitrust.org/access_use#pd-google DESCARTES. Diff. dts Mùid. Latitu.ù. ,… 1 NOMS DES L1EUX. D. M. JOu. D. M. ~ à el Puerto de la Crux. 18°.. p’, 3 18°..24’, 3 à la Lagunà. • • • ~ 18..• 37·h 18..l9’o• IsLE DE TllNERIFFE, à l’< ? rotava. : • • • 18..B’o. 18.. 1~’o• à Samte-Crou :. ~ • • 18..34’o.’ 18..1’5• auPic. • • • • • • 18..57·8. 18..15’9. { à l’Efi. • . lsL ! FORTAVENTURA, à l’Ouefi. . . . au Nord.. . au Sud. • . IsLE GOMERE, Port à l’Efi. • • . . IsLE GRATIOSA, {auN.E.. . . • auS.O•.. { àl’Eft••• . ISLE LANCEROTE, • • à l’Ouefi. • . au Nord••. au Sud. .. IsLE LoBos, au milieu. ….. IsLE RoccA, de l’Efi•• . … ISLE ROQUETTA.• .. . . . . . IsLES SALVAGES. { au Nord•• • . • au Piton.. . Ces politions font extraites, des obfervations du P. Feuillée, en 1714 ; de celles de MM. le Chevalier de Fleurieu & Pingré, en 1 769, dans l’expédition de l’His, pour éprouver les horloges marines ;. de celles de MM. de Verdun, de Borda & Pingré, lors de l’expédition de la Flore, en 1771, ayant à peu près le même but ; & en partie de celles de M. le Chevalier de Borda, à bord de la BouŒ’ole, ayant fous fes ordres l’Efpiegle, commandée par M. de Puyfegur, en 1776 : Qn penfe que ces MM. donneront dans peu, les détails de leur favante expédition. Avant ces obfervations, on av.~it arrête divers points de ces Hies, par des dillances multipliées, en s’appuyant principalement, fur le cap de Geer & fur le cap Bojador, à la côte d’Afrique d’une part, & de l’autre 1i.tr le pic de Teneriffe & fur le bourg de l’ille de fer ; maîs les nombreufes obfervations, qu’on a maintenant fur ces Ifles, difpenfent de rapporter nos réfultats. Jean de Betencourt Gentilhomme Normand, obtint de Jean Il, Roi de Callille, la permi.Rion de conquérir ces Iiles. Il foumit, au commencement D1g 1ze b . . . . . . . . . . . . . . . . . . 16•. 07’0 .. … .. • . 16 ••49, 5 13 •. 04, 0 • . 16..10’5 18..46’0 .. 16 ••37’0 18..03’0 . . 19••2.6’0 18..os’7• . . If••47’0 19••18, 0 . . If..5°’5 1’ .. 14’0 .. IS•. 44, 0 19..14’0 . . 16.• 10, 0 18..55’0 .. If •. 47’0 19..15’0 .. 16 ••04, 5 13..51’0 •. 16•.07’0 18..46, 0 . . If••38’5 19..17’5 .. 15 ••49’3 19..19·7 . . 18..IJ~0 30..05’0 18 ••l.J, 6 19 ••58’7 .. du quinzième fiède, Lancerote & Fortaventura : il y établit, les Coutumes de Normandie, & fans doute auffi, les mefures itinéraires, de cette province, qui dépendent en quelque forte des Coutumes : toutes ces Jfles enfi•ite furent conquifes, par les Cailillans & par les Portugais ; depuis· la fin du feizième tiède, elles {ont refiées aux : Efpagnols. Les Guanches anciens hé~bitar : s de ce$ lfles, avoient fitrement, leurs mefures itinéraires ; celle~ des Efpa~~ols les ont f~i~, oublier ; elit : $ aurotent auffi, ta tt tomber en aeiuetude, les mef •res normandes, 1i elles euŒ’ent eu le tt. :.mps, ùe s’y naturalifer. · S·VIII. L’ljle MaJere & ee/U tÛ Porto-Santo, N•. 101, his, ;, Aux cartes mentionnées, fitr les côtes Occidentales d’Afrique, ot fe trouvent les ilks de Mddere & de Porto-Santo, on a joint ces Hlesquifo voient, fur les cartes citées, des ifles Canarit·s. Voici une Table de quelques lieux, fur lefquds çette carte repofe, , Original from UNIVERSIDAD CO PLUTENSE DE ADRID