Page:Ferrier - La Marocaine.pdf/100

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



OTTOKAR, le suivant.

Vous voyez que ça n’est pas le tout de perdre des batailles, pour s’attacher la faveur des souverains !

Sortent Huska, Ottokar et Tamarjin.


SOLIMAN, à Fatime.

As-tu compris aussi ?


FATIME.

Oui !


SOLIMAN.

La grâce de ton père est dans tes mains ! Achète la grâce de ton père !


Scène V

Les Mêmes, UN OFFICIER.



L’OFFICIER, apportant une dépêche.

Sire ! une dépêche !


SOLIMAN.

Donne ! (Il lit.) Oh ! oh !


FATIME.

Qu’est-ce que c’est ?


SOLIMAN.

Une affaire d’État !… de la dernière gravité !… Allez ! emmenez la favorite, et qu’on attende mes ordres !…

Tous sortent, sauf Soliman.