Page:Ferrier - La Marocaine.pdf/35

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



HUZKA.
––––––Je vous en supplie, hâtons-nous !

ACHMED, entrant.
––Ces clairons ?…ces tambours ?… ces soldats ?… ce cortège ?…

OTTOKAR.
––––––––Mahomet nous protège !
––Ta sœur, en ce beau jour, épouse Soliman !

HUZKA.
––Grand vizir, on nous fait poser indignement !
––––––––Votre fille ?

SÉLIM.
––––––––Votre fille ? Un moment !

OTTOKAR.
––Ma fille ?…

Scène XII

LES MÊMES, FATIME, avec un turban et un grand voile, ATTALIDE.



FATIME.
––Ma fille ?… Me voilà !

OTTOKAR.
––Ma fille ?… Me voilà ! Fatime !

ACHMED.
––Ma fille ?… Me voilà ! Fatime ! Oh ! ciel ! que vis-je !

OTTOKAR.
––––––Est-ce un impair ?

ACHMED.
––––––Est-ce un impair ? Est-ce un prodige ?

SÉLIM.
––––––––Tais-toi !