Page:Ferrier - La Marocaine.pdf/88

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


REPRISE DE L’ENSEMBLE.
–––––––––Plus d’alarme vaine,
–––––––––Ne redoutons rien !
–––––––––Que l’amour nous mène,
–––––––––Tout finira bien !

LES JANISSAIRES, les surprenant.
–––––––Nage, nage, ô bon pilote,
–––––––Nage vers Al-ca-za-ra !
–––––––Saute, saute, pacha, saute,
––––––––––Hip ! hip ! hurra !

ATTALIDE.
––Ô ciel ! la Marocaine !

SÉLIM.
––Ô ciel ! la Marocaine ! Oui, ce sont nos amis !

ACHMED.
––––––Notre complot n’est que remis !

SÉLIM.
––––––Complices discrets et sincères,
––––––Reconnais nos bons janissaires !

LE CHŒUR.
––––––Reconnaissez nos janissaires !

SÉLIM.
COUPLETS.
I
––––––Ceux-là sont de hardis gaillards,
––––––Vrais loustics, ils aiment à rire !
––––––Leurs yatagans et leurs poignards
––––––Sont les colonnes de l’empire !
––––––Ils veillent de près et de loin,
––––––Pleins d’un zèle toujours extrême,
––––––Pour défendre le trône, et même
––––––Pour le renverser au besoin !
––––––Faire et défaire les pachas,
––––––Sont des actions nécessaires !
––––––C’est le droit, et dans tous les cas.
––––––C’est le plaisir des janissaires.