Page:Filiatreault - Contes, anecdotes et récits canadiens dans le langage du terroir, 1910.djvu/39

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.


FORTS COMME LES ARCHAMBAULT


Filiatreault - Contes, anecdotes et récits canadiens dans le langage du terroir, 1910 - 0013.png


LE comté de l’Assomption est le berceau de la famille Archambault, très nombreuse, d’ailleurs, et dont les ramifications s’étendent sur toute la province de Québec dans le clergé, la magistrature, la politique, les emplois publics, etc. Ils ont bien justifié le dicton populaire bien connu dans tout le comté : « Forts comme les Archambault ! » et ils laisseront certainement une marque indélébile dans notre histoire, ce qu’ils ont bien mérité par leurs grands talents.

Un jour, un habitant de l’Assomption, voulant abattre une demi-douzaine d’érables, engagea deux Archambault, de solides gaillards, universellement reconnus comme les deux hommes les plus forts de la région. Il leur donna deux haches, un « godendard » et deux couennes de lard, en leur recommandant de faire