Page:Flaubert Édition Conard Correspondance 2.djvu/338

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


332. V CORRESPONDANCE 295. À LA MÈME. . Entiêrementinëdite. ' r . Samedi, S heures. J'ai reçu tantôt un rendez-vous de Duplan (pour la Revue des Deux-Mondes) m'1nd1quant ce soir même à 8 h. 1/2. Je ne puis, par conséquent, t°aller voir, chere amie. A demain donc. Je viendrai de bonne heure, vers 4 ou 5 heures et resterai iusqu’au soir. · _Le souvenir d'h1er ne sera pas des plus mau- vais. ‘ Travaille bien ce soir; que La Muse me rem- _ place et te serre aussi fort. ' A Adieu, à demain. , A toi. ' `2.96. À LA MÈME.' Entièrement inédite. Dimanche matin., Je suis pris' pour ce soir, chère Muse, et ne viendrai pas chez vous. Gautier m'a Fort invité à venir entendre chez lui la Martinez dont je vous ai sans doute dé`à arle. C’est·assez curieux our ne J P P pas manquer ’occasion. Mais a lundi; IC viendrai de bonne heure et de bonheur (ah il est joli l). A vous. G. F.