Page:Flaubert Édition Conard Correspondance 6.djvu/328

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


322 coRRESPoNDANcE quitte plus l'Odéon (demain est mon dernier jour de congé). .l’ai avancé aujourd’l1ui la mise en scène de l’ac'te ll (difficile). Le IVe est très simple. Giraud s’occupe des costumes. ça ira. .le t'emlJrasse. Ton. , .l'ai retrouvé une vieille Revue de Paris ou se _ trouve l'Amour noir. - izgg. AU MÉME. Entièrement inédite. Vendredi, 1 l1eure. ·Ne t’inquiète pas de l’Amour noir. .l'ai trouvé un exemplaire de la Revue de Paris. P Z R. Duvalest à Rouen pour l'afl`aire du monu- ment, qui me paraît en péril. . .l e viens de t’envoyer un télégramme pour que R. Duval me rapporte le_portrait d'Aïsse. Hier, malgré la neige, tous les acteurs répé- taient sur la scène. A partir de demain je ne les quitte plus. J e vais de ce pas Cl1CZ Giraud pour les dessins de costume. A toi. Ton., ~