Page:Flaubert - Salammbô.djvu/213

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



IX

EN CAMPAGNE.




Il avait pensé que les Mercenaires l’attendraient à Utique ou qu’ils reviendraient contre lui ; et, ne trouvant pas ses forces suffisantes pour donner l’attaque ou pour la recevoir, il s’était enfoncé dans le sud, par la rive droite du fleuve, ce qui le mettait immédiatement à couvert d’une entreprise.

Il voulait, fermant d’abord les yeux sur leur révolte, détacher toutes les tribus de la cause des Barbares ; puis, quand ils seraient bien isolés au milieu des provinces, il tomberait sur eux et les exterminerait.

En quatorze jours, il pacifia la région comprise entre Thouccaber et Utique, avec les villes de Tignicabah, Tessourah, Vacca et d’autres encore à l’occident ; Zounghar, bâtie dans les montagnes ; Assouras, célèbre par son temple, Djeraado, fertile en genévriers ; Thapitis et Hagour lui envoyèrent des ambassades. Les gens de la campagne arrivaient les mains pleines de vivres, imploraient