Page:Flaubert - Salammbô.djvu/484

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


page 15, ligne 12, parure ; mais elle promena sur eux tous un long…

page 15, ligne 31, victoires ! Ah ! continuez…

page 16, ligne 31, l’écume ; mais le soleil…

page 16, ligne 32, que de l’or ; cependant les yeux…

page 17, ligne 27, yeux fixes. C’était…

page 17, ligne 31, alliances ; mais depuis…

page 18, ligne 33, coupe, et il la portait…

page 19, ligne 29, tournant sur le palais…

page 20, ligne 3, Mais un…

page 20, ligne 12, glissait alors entre…

page 20, ligne 17, Oh ! non ! reprit…

page 20, ligne 33, la dernière terrasse…

page 21, ligne 1, flots gigantesques d’un…

page 21, ligne 13, matin. Puis à mesure…

page 21, ligne 26, parut ; et Spendius…

page 23, ligne 21, croix ! Et après…

page 24, ligne 9, Mais où est-elle ?

page 24, ligne 10, comprit alors qu’une…

page 24, ligne 26, Cependant l’immobilité…

page 26, ligne 9, République, plus tard, vous

page 27, ligne 3, cothurnes. Les aigrettes de leurs casques, comme des flammes rouges, se tordaient au vent derrière eux, leurs armures…

page 27, ligne 24., multitude, et des enfants…

page 27., ligne 24, nus, dont la peau brillait sous des bracelets de cuivre, gesticulaient

page 27, ligne 26, palmier. Quelques-uns des Anciens…

Page 27, ligne 30, rêveuse. Il apparaissait de loin, sur le fond du ciel, vague…

page 27, ligne 33, Tous, cependant, étaient…

page 28, ligne 5, d’étreintes. Quelques-uns même les engageaient à ne pas quitter la ville, par exagération de politique et audace d’hypocrisie. On leur…

page 29, ligne 11, Alors les Barbares…

page 30, ligne 16, traînaient l’un apris l’autre à…

page 30, ligne 33, roses. Alors ils jetèrent…

page 31, ligne 8, couler. Spendius aussitôt courut…

page 31, ligne 18, avec les pâtres du Samnium…