Page:Fleury - Littérature orale de la Basse-Normandie, 1883.djvu/343

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


DE LA BASSE-XOR>.L\XDIE 319

— Eh bien, ma jeune fille.

Je parlerai pour vous

Il peut franchir la grille

Devenir votre époux. Hélas ! hélas ! Il n'est déjà plus temps Il a reçu les ornements.

Perruquier misérable

Sois à jamais maudit.

D'avoir fait la tonsure

A mon charmant ami ! Hélas ! hélas ! Celui que j'aimais le mieux Il s'est rendu religieux.

(jCahUr de Victorinc Ltj'uei).

IV

VISITE AU COt;'\'ENT

La chanson suivante se trouve dans le recueil de M. Bujeaud, t. I, p. 2)9, mais avec de très notables variantes.

Chansonnette nouvelle Et bien faite.