Page:Flower-de-Luce.djvu/88

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


"Ouvrez done, mon bon Seigneur,
Ouvrez vite et n'ayez peur;
Ouvrez, ouvrez, car nous sommes
Gens de bien et gentilshommes,
        Bons amis
De la famille Agassiz!"

Chut, ganaches! taisez-vous!
C'en est trop de vos glouglous;
Épargnez aux Philosophes
Vos abominables strophes!
        Bons amis,
Respectez mon Agassiz!