Page:Fonson, Wicheler - Le Mariage de mademoiselle Beulemans, 1910.djvu/118

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



SÉRAPHIN

Oui.


SUZANNE

Et lui… Comment est-ce qu’il se nomme ?


SÉRAPHIN
(très ennuyé).

Séraphin.


SUZANNE

Séraphin ? Ah ! oui, n’est-ce pas, le nom de son parrain.


SÉRAPHIN

C’est Anna qui a voulu cela !


SUZANNE

Sans doute pour qu’il ait un souvenir de son père.


SÉRAPHIN

Mais qu’est-ce que vous avez, Suzanne ? Vous êtes si drôle maintenant…


SUZANNE

Je n’ai rien, Séraphin… Et plus tard, quand nous serons mariés et que je vous appellerai par votre petit nom… je pourrai penser à lui… et alors quand je vous verrai arriver, je vous verrai avec une jolie petite tête blonde crollée et un petit ruban bleu. Je crois que ça vous irait très bien, Séraphin…