Page:Fonson, Wicheler - Le Mariage de mademoiselle Beulemans, 1910.djvu/167

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



Mme BEULEMANS

Très bien, merci.


MOSTINCKX

Je suis revenu parce que j’ai oublié la sonnette de la présidence.


Mme BEULEMANS

Oui, vous allez présider la séance.


MOSTINCKX

Oui.


Mme BEULEMANS

La fameuse séance qui va s’ouvrir tout de suite.


MOSTINCKX

Dans quelques minutes ; nous attendons encore des membres.


Mme BEULEMANS

Oui, j’ai entendu : Les hommes sûrs. — Allons, au revoir, Monsieur Mostinckx.

Elle serre, en la secouant, la main de Mostinckx. La sonnette, ainsi agitée, appelle les membres à la séance.

MOSTINCKX

Ça est malin maintenant !… et tous nos électeurs qui ne sont pas encore là !

(Il sort à droite.)