Page:Fonson, Wicheler - Le Mariage de mademoiselle Beulemans, 1910.djvu/175

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



SUZANNE

Ah ! oui… mais c’est très important. Il ne pouvait pas faire autrement que de venir à la séance. Vous comprenez, père est candidat président d’honneur de la Société des Brasseries, alors tout le monde doit être là pour voter.


M. DELPIERRE

Il me semble pourtant qu’il n’aurait pas dû hésiter entre cette séance et l’arrivée de son père.


SUZANNE

Vous auriez fait comme lui.


M. DELPIERRE

Pourquoi ?


SUZANNE

Parce que je vous l’aurais demandé.


M. DELPIERRE

Ah ! c’est vous qui le lui avez demandé ?


SUZANNE

Oui, et quand je demande quelque chose, on ne sait pas me refuser.


M. DELPIERRE

Vraiment ?