Page:Fonson, Wicheler - Le Mariage de mademoiselle Beulemans, 1910.djvu/181

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



M. DELPIERRE

Dites !


SUZANNE

M. Albert m’aime et veut vous demander de demander ma main à père et mère.


M. DELPIERRE

Ah !


SUZANNE

Vous refusez ? Alors, partez tout de suite. Vous l’avez promis.


M. DELPIERRE

Je n’ai pas dit que je refusais, mais…


SUZANNE

Mais quoi ?


M. DELPIERRE

Mais vous devez me comprendre… Excusez-moi, Mademoiselle, si je vous tiens ce langage… mais enfin, je vous vois depuis un instant… mon devoir de père est d’examiner… Vous êtes charmante, mais je vous connais à peine…