Page:Fonson, Wicheler - Le Mariage de mademoiselle Beulemans, 1910.djvu/190

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



Scène XVII

SUZANNE, DELPIERRE, ALBERT



SUZANNE

Comme il est content, n’est-ce pas ?


ALBERT
(entrant.)

Papa !


M. DELPIERRE

Dans mes bras, Mirabeau de la brasserie nationale ! Ils sont si fiers de toi que je ne t’en veux plus.

Pendant cette scène, la salle fait une ovation à Beulemans

BEULEMANS
(en coulisse.)

Messieurs, de tout mon cœur, je vous remercie (Tonnerre d’acclamations) et j’ose vous dire que mon ami Albert avait raison quand il vous promettait que je saurais tenir sur l’échelle le drapeau, le drapeau, euh… euh… oui, enfin comme il a dit.

(ovation).

M. DELPIERRE

je crois que voilà un drapeau dont on parlera longtemps.