Page:Forneret - Lignes rimées, 1853.djvu/54

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.





L’AGE



L’Age est le plomb humain qui coule sur la vie…
Jet de barbe du Temps que nul fil de rasoir
Ne ralentit, ne coupe avant sa dent durcie…
Goutte rose d’abord — ensuite limon noir.