Page:Foucauld, Dictionnaire touareg.djvu/1955

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée
1 955.

conformité à la loi morale ; conformité à la droite raison ; vertu ; justice ».

tămeżżoult ⵜⵎⵥⵍ⵿ⵜ sf. nv. prim. ; φ (pl. timeżżâl ⵜⵎⵥⵍ ; timeżżoûlin ⵜⵎⵥⵍⵏ), daṛ tmeżżâl, daṛ tmeżżoûlîn ‖ m. s. q. le pr.

moużlet ⵎⵥⵍⵜ sf. nv. prim. ; (pl. moużletîn ⵎⵥⵍⵜⵏ) ‖ m. s. q. le pr.

ăżoûżel ⵥⵥⵍ sm. nv. f. 1 ; φ (pl. iżoûżoûlen ⵥⵥⵍⵏ), daṛ żoûżoûlen ‖ fait de faire rendre droit ‖ a t. les s. c. à c. de la f. 1.

ănmeżżel ⵏⵎⵥⵍ sm. nv. f. 2bis ; φ (pl. inmeżżîlen ⵏⵎⵥⵍⵏ), daṛ ĕnmeżżîlen ‖ fait de se redresser réc. l’un l’autre ‖ a t. les s. c. à c. de la f. 2bis.

ănmeżżal ⵏⵎⵥⵍ sm. nv. f. 2bis ; φ (pl. inmeżżâlen ⵏⵎⵥⵍⵏ), daṛ ĕnmeżżâlen ‖ m. s. q. le pr.

ătoueżżel ⵜⵓⵥⵍ sm. nv. f. 3 ; φ (pl. itoueżżîlen ⵜⵓⵥⵍⵏ), daṛ ĕtoueżżîlen ‖ fait d’être redressé ‖ a t. les s. c. à c. de la f. 3.

ătoueżżal ⵜⵓⵥⵍ sm. nv. f. 3 ; φ (pl. itoueżżâlen ⵜⵓⵥⵍⵏ), daṛ ĕtoueżżâlen ‖ m. s. q. le pr.

ăżenneżżel ⵥⵏⵥⵍ sm. nv. f. 4.1 ; φ (pl. iżenneżżîlen ⵥⵏⵥⵍⵏ), daṛ żenneżżîlen ‖ fait de s’étirer ‖ a t. les s. c. à c. de la f. 4.1.

ămoûżel ⵎⵥⵍ sm. n. d’é. prim. ; φ (pl. imoûżelen ⵎⵥⵍⵏ ; fs. tămoûżelt ⵜⵎⵥⵍ⵿ⵜ ; fp. timoûżelîn ⵜⵎⵥⵍⵏ), daṛ moûżelen, daṛ tmoûżelîn ‖ hom. qui rend droit ‖ ce qu’un ămoûżel rend droit se met au gén. ‖ p. ext. « hom. droit (moralement) (h. conforme à la loi morale, vertueux, juste, bien de toute manière) » ‖ p. ext. « h. qui fait aller droit (h. qui dirige) [vers un lieu] ».

tăżeżlit ⵜⵥⵥⵍⵜ sf. φ (pl. tiżeżlai ⵜⵥⵥⵍⵉ), daṛ tżeżlai ‖ style de bois ou de métal d’environ 0m,15c de long (servant aux fem. à se faire la raie dans les cheveux en se coiffant).

ażel ⵥⵍ sm. φ (pl. iżlân ⵥⵍⵏ), daṛ ĕżel (ăżel), daṛ ĕżlân ‖ branche (de dimension qlconque) [d’arbre ou d’arbuste qlconque, le palmier excepté] ‖ se dit de branches de toute dimension, des plus petites aux plus grosses, qu’elles soient attachées au tronc ou coupées ‖ p. ext. « air (de violon) ». Se dit des seuls airs de violon ; ne se dit pas d’airs d’autres instruments, ni d’airs de chant. Les airs de violon sont nommés ażel parce qu’ils sont comme diverses branches sortant d’un même tronc. Diffère d’ăné̆a « rythme poétique ; air de chant ». v. ⵂⵗ aheṛ, ăsâhaṛ ‖ p. ext. « bâton (qlconque) ». Très peu us. dans ce s. ‖ d. le s. « branche », diffère d’élaket « branche (petite ou moyenne, ayant 0m,20c de diamètre ou audessous) [d’arbre ou d’arbuste qlconque, le palmier excepté] » et de tédelé « gros tronc d’arbre ; grosse branche d’arbre ». v. ⵍⴾⵜ élaket.

ăżeleoużelaou ⵥⵍⵓⵥⵍⵓ sm. φ (pl. iżeleoużelaouen ⵥⵍⵓⵥⵍⵓⵏ), daṛ żeleoużelaouen ‖ petit rameau [d’arbre, d’arbrisseau, ou d’arbuste] ‖ se dit des petits rameaux minces et faibles qui sortent des branches ‖ p. ext.