Page:Gaffiot - Dictionnaire illustré Latin-Français.djvu/534

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée

dïgestâvus, a, um, digestif : Macer. Carm. de herb. 1, 18.

dîgestôr, Sris, m. (digero), ordonnateur, organisateur : Chal-cid. Tim. 295.

dîgestôrîus, a, um, résolutif : Th.-Prisc. 4 ; M. Emp. 20.

dïgestum, v. Digesta.

1 dïgestus, a, um. part, de digero II adj’.dtgesitsstmusM.EMP. 22, qui a fait une très bonne digestion.

2 dïgestùs, ûs, m., distribution, répartition : Stat. S. 3, 3, 86.

dïgïtâbùlum, i, n. (digitus), doigtier, ce qui couvre les doigts, gants  : Varr. *R. 1, 55, 1.

dïgïtâlë, is, n., c. digitabulum: Varr. R. 1, 55, 1 [leçon de v., Keil] ; Gloss. 2, 49, 30.

dïgïtâlis, e (digitus), de la grosseur du doigt : Plin. 14, 40.

dïgitâtus, a, um, fissipède [en pari, des oiseaux] : Plin. 11, 256.

(ïïgïtellum ou dîgïtilluni, i, n., orpin [plante] : Col. 12, 7, 1; Plin. 18, 159.

Dïgïti Idsei,m.{{sc|Pl}., les Dactyles du mont Ida : Cic. 3,42; v. Dactylus.

Dïgïtïus, it, m., nom d’homme : Liv. 26, 48, 6.

dïgïtulus, i, m. (digitus), petit doigt, doigt : Cic. Scaar. 20; {{sc|Pl}. Bac. 675; Rud. 720; Ter. Eun. 284 ; Sen. Ep. 66, 53 11 doigt, griffe [de la patte d’un perroquet] : Apul. Flor. 12.

digitus, i, m., 1T 1 doigt de la main : attingere aliquid extremis di-gitis Cic. Ceel. 28, effleurer qqchdu bout des doigts : attingere cœtum digito Cic. AU. 2, 1, 7, toucher le ciel du doigt, être au comble de ses vœux ; («os digitos novi Cic. AU. 5, 21, 13, je connais ton habileté à calculer sur les doigts ; in digitis suis constituere Cic. Ccecil. 45, établir qqch en comptant sur ses doigts ; digitorum per-cussio Crc. Off. 3, 75, claquement de doigts ; liceri digito Cic. Verr. 3, 27 ; tollere digitum Cic. Verr. 1, 141, mettre une enchère en levant le doigt [mais tollere digitum Schol. Pers. 5, 119, s’avouer vaincu en levant le doigt, cf. SlD. Ep. 5, 7] ; concurrere ad digitum M ART. Spect. 29, 5, lutter jusqu’à ce qu’un des deux adversaires lève le doigt [s’avoue vaincu] ; cf. Quint. 8, 5, 20 ; per-coquere aliquid in digitis {{sc|Pl}. Rud. 902, faire cuire qqch dans ses doigts [n’avoir pas la peine de faire cuire] ; ne digitum quidem porrigere Cic. Fin. 3, 57, ne pas même lever un doigt, ne pas faire un pas, ne rien faire pour

Sqch [oppos. proferre digitum ic. Cœc. 71) H 2 doigt du pied : erigi in digitos Quint. 2, 3, 8, se dresser sur la pointe des pieds ; in digitos arrectus Virg. En. 5, 426, dressé sur la pointe des pieds II doigt des animaux : Varr. R. 3, 9, 4 fl 3 petite branche, rameau : Plin. 14, 12; 27, 234 H 4 le doigt [161 partie du

pied romain] : a b aliqua re non transversum digitum discedere Cic. Ac. 2, 58, ne pas s’écarter de qqch d’un doigt mis en travers, d’un travers de doigt ; ou digitum seul Cic. Verr. 4,33 ; AU. 7, 3, 11. W>-^- gén. pl- arch. digitum Varr. d. Char. 126, 26; Vitr. 7,

diglâdiâbïlis, e (digladior), qui se bat, acharné : Pkud. Cath. 3, 148.

dïglàdior, ôttis sum, âri, int. (dis, gladius), combattre [pr. et fig.] : Cic. Leg. 3, 20; Off. 1, 28.

Diglito, m., désignation d’un certain parcours du Tibre : Plin.

6, 127.

dïglossôs, i, f., c. hypoglossa : Apul. Herb. 58.

digma, àtis, n. (StTyîia), montre, échantillon : Cod. Th. 14, 4, 9 i insigne sur le bouclier des soldats : Veg. Mil. 2, 18.

dîgnâbilis, e (dignor), aimable, bienveillant : Alcim. Ep. 10.

dïgnàbïlïtër (dignabilis), avec bienveillance : Fort. Radeg. 38.

dignans, fis, p. de digno II adj’, dignantissimus SALV. Gub. 1, 1, très_ digne.

dignantër (dignans), avec bonté, avec courtoisie : Symm. Ep. 5, 63 II dignantissime Itin. Alex. 10.

dignâtïo, ônis, f. (dignor), |([ 1 action de juger digne, estime (égards) qu’on témoigne : Suet. Cal. 24 1[ 2 estime dont on est entouré, considération dont on jouit : Cic. *Au. 10,9, 2 ; Liv. 10,

7, 12; Tac. An. 4, 52; G. 26. dignâtus, a, um, part, de digno

et de dignor.

digne (dignus), dignement, convenablement, justement : Cic. CM 2 ; Sen. 19 ¶ digne ac mereor Cass. Fam. 21, 13,1, de la manière que je mérite U dignius Hor. 0.1,6,14.

dignifïco, are, tr., rendre digne ou juger digne : Orig. Ma&h. 82.

dignïtâs, àtis, f. (dignus), IT 1 fait d’être digne, de mériter, mérite : in beneficentia dUectus sit dignilatis Cic. Off. 1, 45, que dans la bienfaisance on sache discerner ceux qui en sont dignes ; judicium dignilatis meœ fecerat Cic. Br. 1 = judicaverat me esse dignum, il avait prononcé officiellement que j’étais digne. (Fam. 11, 17, 1 ; Agr. 2, 3 ; etc.) ; dignitas consularis Cic. Mur. 28, titres au consulat (Mur. 22) IF 2 [comme suite des qualités qui font qu’on est digne] considération, estime, prestige, dignité : dignitas est alicujus honesta et cullu et honore et verecundia digna auctoritas Cic. Inv. 2, 166, ia dignité consiste en une influence honorable, qui mérite les hommages, les marques d’honneur et le respect ; secundum locum dignilatis Rémi obtinebant C/ES. G. 6, 12, 9, les Rèmes gardaient la seconde place pour la considération ; neque suam pati dignitatem ut... C/ES. G. 6, 8, 1, [disant] que leur prestige (leur honneur) ne souffrait pas que... Il [en part.]

considération sociale, rang, dignité dans l’état : kœc celsissima sedes dignitatis atque honoris Cic. Suit. 5, ce degré si élevé de considération et d’honneur (Lse. 12; Rep.

1, 43) ; ex humiti loco ad summam dignitatem perducere aliquem CiES. G. 7, 39, 1, amener qqn d’une situation humble au rang le plus élevé ; parcet et amicitiis et digni-tatibus Cic. Or. 89, l’orateur respectera à la fois l’amitié et le rang |] [de là] charge publique, emploi, dignité: Isetor cura prmsenti, tum etiam sperata lua dignitate Cic. Fam. 2, 9, 1, je me réjouis de la dignité que tu viens d’obtenir et aussi de celle que tu espères ; {{sc|Pl}. dignitates Plin. 21, 44; Pan. 61,

2, les charges lî 3 sentiment de dignité, honorabilité : agere cum dignitate et venustate Cic. de Or. 1, 142, dans l’action oratoire unir la grâce à la dignité ; dignitatem do-cere non habet Cic. Or. 144, enseigner est incompatible avec la dignité (c’est déchoir) ; cum dignitate moriamur Cic. Phil. 3,<3G,mourons avec honneur 11 4 [par extension] beauté majestueuse, noble, imposante : plena dignitatis domus Cic. Off .1,138, maison imposante, cf. Q. 3,1,1 ; de Or. 3,180 ¶ beauté virile, ayant de la dignité [oppos. à venus tas, beauté gracieuse, féminine] : Off. 1, 130 ¶ verborum Cic. PrOv. 27, la magnificence imposante des expressions.

dignïtôsus, a, um (dignitas), — àfytopa-nxôç G-LOSS.; plein de dignité : Petr. 57, 10.

digno, âvi, âtum, are (dignus), tr., ^[ 1 juger digne : aliquem aliqua re Calvus. d. Serv. En. 11, 169 Il [employé surtout au pass.] être jugé digne de [avec abl.] : Cic. de Or. 3, 25; Inv. 2, 114 ; 161 ; Ac. 1, 36 ; [avec inf.] numéro divom dignarier esse Lucr. 5, 51, être jugé digne de compter au nombre des dieux H 2 trouver bon : quis deos dignet decorare hostiis Pacuv. d. Non. 98, 15, qui consentirait à sacrifier des victimes en l’honneur dos dieux.

B» > inf. pass. dignarier Lucr. 5, 51.

dignor, âtus sum, âri, tr., IT 1 juger digne : haud tali me dignor honore v ma. En. /,335.jenemejuge pas digne d’un tel honneur, cf. 11, 169; Tac. An. 4, 74; Suet. Vesp. 2 ; [avec 2 ace] aliquem filium Curt. 6, 10, 28, juger qqn digne d’être son fils, reconnaître qqn pour son fils ; dominos dignari Teucros Virg. En. 10,866, accepter les Troyens pour maîtres H 2 trouver convenable, vouloir bien, vaur loir de : AUneas, eux se pulchra viro dignatwr jungere Dido Virg. En. 4, 192, Enée à qui la belle Didon consent à s’unir ; nullo oignante imperium Parthorum Just 41, 4, tout le monde dédaignant l’empire des Parthes.

^—>- inf. dignarier Sulpic. Sat. 64.

dignôro, are, tr., marquer [un troupeau] : P. Fest. 72, 16.