Page:Gaffiot - Dictionnaire illustré Latin-Français.djvu/564

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


dans sa maison, cf. Lys. 3, 5 ; Quint. 5, 10, 16 ‖ [fig.] domi : id quidem domi est Cic. Att. 10, 14, 2, ce n’est pas cela qui manque ; domi habet dolos Pl. Mil. 191, il est tout ruse ; domi habuit unde disceret Ter. Ad. 413, il a eu sous la main un maître ; domi parta dignatio Tac. An. 13, 42, considération acquise personnellement ; = domesticus Tac. H. 2, 7 ; An. 3, 70 ; 4, 6 ¶ 2 édifice [de toute espèce] : domus error Virg. En. 6, 27, détours du labyrinthe ; domus marmorea Tib. 3, 2, 22, sépulcre de marbre ¶ 3 patrie : domi Cæs. G. 1, 18, 5, etc., dans son pays ; domo emigrare Cæs. G. 1, 31, 14, quitter son pays ; domum revertuntur Cæs. G. 1, 54, 1, ils rentrent dans leur pays, dans leurs foyers ¶ 4 famille, maison : domus te nostra tota salutat Cic. Att. 4, 12, toute ma famille te salue ; domus Assaraci Virg. En. 1, 284, les descendants d’Assaracus, les Romains.

>>> loc. domui dans beaucoup des meill. mss de Cic.; ex. Off. 3, 99 ; Tusc. 1, 51 ‖ gén. domuis Varr. d. Non. 491, 22 ; Nigid. d. Gell. 4, 16, 1 ‖ abl. ordin domo, mais domu Cic. Verr. 5, 128 ; Phil. 2, 45 ‖ acc. pl. domus et [plus souvt] domos ; gén. domuum et domorum [qqf. domūm Arn. 3, 41].

DOMUS[1]

dŏmuscŭla, c. domuncula : Apul. M. 4, 26.

dŏmūsĭo, ōnis, f. (domus, usio), usage de la maison : Petr. 46, 7.

dōnābĭlis, e (dono), dont on peut faire cadeau (présent) : Pl. Rud. 654 ; Ambr. Serm. 59.

Donacŏessa, æ, f., montagne de Phthiotide : Plin. 4, 29.

dōnāmĕn, ĭnis, n. (dono), présent, don : Aldh. Carm. 5, 110.

dōnārĭa, ōrum, n. pl. (donarius), endroit du temple où l’on déposait les offrandes, trésor : Luc. 9, 516 ‖ temple, sanctuaire, autel : Virg. G. 3, 533 ; Ov. F. 3, 335 ¶ don pieux : Arn. 7, 9.

>>> sing. donarium Apul. M. 9, 10.

dōnārĭum, v. donaria >>>.

dōnārĭus, a, um (donum), destiné à une offrande aux dieux : Petr. 59, 6.

1 Dōnātĭānus, i, m., surnom romain : Inscr. ‖ nom d’un grammairien de la décadence : Gram . 6.

2 Dōnātĭānus, a, um, de Donat, v. Donatus § 3 ; Donatiana pars Hier. Ill. 110, secte de Donat ; Donatiani, ōrum, m., les partisans de Donat, les Donatiens : Hier. Ill. 110.

dōnātĭcus, a, um (dono), donné [c. récompense militaire ou aux vainqueurs des jeux] : Cat. d. Fest. 201, 28 ; P. Fest. 69, 5.

dōnātĭo, ōnis, f. (dono), action de donner, don : Cic. Phil. 4, 9 ; Opt. 19 ‖ donation : Cod. Just. 5, 3.

Dōnātista, æ, m., Donatiste [sectateur de Donat] : Aug. Præd. 1, 69.

dōnātĭuncŭla, æ, f., dim. de donatio : Not.-Tir. 41, 91.

dōnātīvum, i, n. (dono), largesse faite par l’empereur aux soldats : Tac. H. 1, 18 ; Suet. Ner. 7; etc.

dōnātŏr, ōris, m. (dono), celui qui donne, donateur : Sen. Phæd. 1226 ; Ulp. Dig. 39, 5, 18.

dōnātrix, īcis, f., celle qui donne, donatrice : Cod. Justin. 8, 54, 20.

1 dōnātus, a, um, part. de dono.

2 Dōnātus, i, m., ¶ 1 Ætius Donatus, Donat [célèbre grammairien latin, précepteur de St Jérôme, commentateur de Térence; IVe s. ap. J.-C.] ¶ 2 Ti. Claudius Donatus [autre grammairien, vers 400 ap. J.-C., commentateur de Virgile] ¶ 3 hérétique africain combattu par St Augustin : Aug. Hær. 69.

dŏnax, ācis, m. (δόναξ), sorte de roseau, roseau de Chypre : Plin. 16, 165 ‖ sorte de coquillage : Plin. 32. 151.

dōnĕc, conj.

I indic., ¶ 1 jusqu’à ce que [qqf en corrélation avec usque eo]: usque eo timui... donec... venimus Cic. Verr. 1, 17, j’ai craint... jusqu’au moment où nous en sommes venus... (Tull. 14) ; de comitiis, donec rediit Marcellus, silentium fuit Liv. 23, 31, 9, on ne parla pas des comices jusqu’au retour de Marcellus ‖ jusqu’à ce qu’enfin : neque finis huic crudelitati fiebat, donec populus... senatum coegit ut... Cic. Verr. 4, 87, et ce supplice cruel continuait, quand enfin le peuple força le sénat à..., cf. Pl. Amp. 598 ; Liv. 45, 7, 4 ; Tac. An. 6, 17 ; etc.; legiones diutius sine consulari fuere, donec... A. Vitellius aderat Tac. H. 1, 9, les légions restèrent assez longtemps sans consulaire ; mais enfin A. Vitellius était là... ¶ 2 aussi longtemps que, tant que : Hor., Ov., etc.; Liv. 6, 13, 4, etc.; Tac. An. 1, 61 ; 14, 50 ; H. 1, 31, etc.

II subj., ¶ 1 [nuance consécutive restrictive] jusqu’à ce que pourtant enfin : (elephanti) trepidationis aliquantum edebant, donec quietem ipse timor fecisset Liv. 21, 28, 10, (les éléphants) montraient une assez grande agitation, le temps que la crainte même les eût apaisés ; temporibus Augusti dicendis non defuere decora ingenia, donec... deterrerentur Tac. An. 1, 1, pour raconter le siècle d’Auguste il ne manqua pas de beaux génies jusqu’à ce que pourtant ils fussent détournés... (mais enfin ils furent détournés...) ‖ de sorte que à la fin : centurionem Sisennam variis artibus aggressus est, donec Sisenna vim metuens aufugeret Tac. H. 2, 8, il entreprit le centurion Sisenna par mille manœuvres, tant qu’à la fin Sisenna, redoutant un acte de violence, s’enfuit, cf. 1, 79 ; An. 1, 32, etc. ‖ [dans Tacite, donec subj. marque le terme d’une situation en train de se dérouler] : arma ad tribunos suos deferebant, donec motum a Vespasiano bellum crebresceret H. 2, 67, ils rendaient leurs armes à leurs tribuns, mais enfin se répandit le bruit que Vespasien avait commencé les hostilités, cf. 3, 10, etc. ¶ 2 [qqf nuance participiale, comme dum] : (elephanti) nihil sane trepidabant donec continenti velut ponte agerentur Liv. 21, 28, 10, (les éléphants) ne tremblaient pas du tout en passant sur cette espèce de pont continu.

dōnĕque, c. donique [qqs mss].

Dongŏnes, um, m., peuple d’Espagne : CIL 3, Dipl. 30.

dōnĭcum, conj. (anc.forme pour donec) : Pl. Cap. 339 ; Ps. 1168 ; Cat. Agr. 146, 2 ; Nep. Ham, 1, 4.

dōnĭfĭco, āre (donum et facio), faire des présents : Hyg. Fab. 112.

dōnĭque, conj. (c. donec) : Lucr. 2, 1116 ; 5, 708 ; 723.

Donnus, i, m., chef gaulois des Alpes Cottiennes : Ov. P. 4, 7, 29.

dōno, āvi, ātum, āre (donum), tr., ¶ 1 faire don, donner : alicui immortalitatem Cic. Pis. 7, donner l’immortalité à qqn ‖ [av. inf., v. Mus. Belge, 33, p. 214] divinare mihi donat Apollo Hor. S 2, 5, 60, Apollon m’accorde le don de prophétie, cf. Virg. En. 5, 262 ‖ [avec ut subj.] Sil. 12, 390 ¶ 2 sacrifier [fig.] : amicitias reipublicæ Cic. Fam. 5, 5, 2, sacrifier ses affections à la république ¶ 3 tenir quitte de : mercedes habitationum annuas conductoribus donavit Cæs. C. 3, 21, 1, il fit remise aux fermiers d’une an-

  1. IMAGE