Page:Gautier - Les musiques bizarres à l’exposition de 1900.djvu/15

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


ACTE DEUXIÈME t« <’u«r de <<! pagode de Bo«~/)< <<<’<< <« tKOttMce de près </<- <<! rivière ~t’d<(A’o. SCÈNE PREMIÈRE LES BONZES, NAGOYA, ORiHIMË NAGOYA, qui eutu’ rapidc’MCUt ameuaut Orihimé. Salut. Je désire voir le grand bonze, et me reposer ici, car je viens de loin. i" BONXE Seigneur, le temple est honoré de vous recevoir. . BONZE Nous savons de qoet puissant et illustre Daïmio vous êtes fils. ° BONZE Et combien notre supérieur a d’amitié pour vous. NAGOYA Prévenez-le, je vous prie. "’ BONZE Avec plaisir. NAGOYA Mais d’abord, accueillez ce!te jeune fiHo et mettez-la en sûreté. Elle court un danger.