Page:Gautier - Lettre à la présidente, voyage en Italie. 1850.djvu/15

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.


jeune fumiste, mal torché, mais étroit : Lord Brougham, ou Lord Palmerston, ou tout autre personnage vénérable, couleur de pralines, avec des favoris et des sourcils blancs.

Le soir, on nous a donné un spectacle de marionnettes ; l’homme et la femme, très jeunes tous les deux, et récemment mariés, prêtaient leurs voix aux petits personnages. La femme, armée d’un clitoris qui faisait relever sa robe, comme un bout d’épée, ou une pine en érection, avait un organe trombonnant, un contralto poilu, genre Crapobiska, dans le goût d’Ernesta, et le mari, une voix flutée, genre Abeilard, après l’opération ; ce qui ne l’empêchait pas de foutre et de branler sa femme pendant les monologues des héros en butte aux rigueurs du sort et de l’amour ; divertissement qui faisait trembler la toile, marquer les genoux de la femme au milieu de la décoration, et traîner les