Page:Gautier - Voyage en Espagne.djvu/203

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


lointaine de la Sierra-Nevada. Les filons de neige, surpris par la lumière, étincelaient et renvoyaient des éclairs prismatiques, et le soleil, semblable à une grande roue d’or dont son disque était le moyeu, épanouissait comme des jantes ses rayons enflammés dans un ciel nuancé de toutes les teintes de l’agate et de l’aventurine.

L’auberge où nous devions coucher consistait en un grand bâtiment ne formant qu’une seule pièce avec une cheminée à chaque bout, un plafond de charpentes noircies et vernies par la fumée, des râteliers de chaque côté pour les chevaux, les mules et les ânes, et pour les voyageurs, quelques petites chambres latérales contenant un lit orné de trois planches posées sur deux tréteaux et recouverts de ces pellicules de toile entre lesquelles flottent quelques tampons de laine que les hôteliers prétendent être des matelas, avec l’effronterie pleine de sang-froid qui les caractérise ; ce qui ne nous empêcha pas de ronfler comme Épiménide et les Sept dormants réunis.

On partit de grand matin pour éviter la chaleur, et nous revîmes encore les beaux lauriers-roses, éclatants comme la gloire et frais comme l’amour, qui nous avaient enchantés la veille. Bientôt, le Guadalquivir aux eaux troubles et jaunâtres vint nous barrer le chemin ; nous le passâmes en bac, et nous primes la route de Jaën. Sur notre gauche, l’on nous fit remarquer, frappée par un rayon de lumière, la tour de Torrequebradilla, et nous ne tardâmes pas à apercevoir l’étrange silhouette de Jaën, capitale du royaume de ce nom.

Une énorme montagne couleur d’ocre, fauve comme une peau de lion, pulvérulente de lumière, mordorée par le soleil, se dresse brusquement au milieu de la ville ; des tours massives et de longs zigzags de fortifications antiques zèbrent ses flancs décharnés de leurs lignes bizarres et pittoresques. La cathédrale, immense entassement d’architecture, qui, de loin, semble plus grande que la ville elle-même, se hausse orgueilleusement, montagne factice auprès