Page:Gazier - Histoire générale du mouvement janséniste, depuis ses origines jusqu’à nos jours, tome 1.djvu/153

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.
141
chapitre viii

um humble métier…. Elles feront leurs habits, souliers, linge, ruban ; comme aussi le linge et les ornements de l’église, le pain à chanter et les cierges. Elles relieront des livres, feront de la chandelle, les vitres, lanternes, chandeliers et autres ouvrages de fer blanc dont on aura besoin, et semblables choses nécessaires à la maison[1]. Pour des ouvrages de broderie, de fleurs artificielles et choses semblables, elles n’en feront point du tout. Le temps de travailler sera pendant tous les intervalles de l’office, excepté le temps qui est destiné à la lecture. »

On lisait donc à Port-Royal mais que lisait-on ? Les visiteurs de 1661 ont eu la curiosité de le demander, et l’on peut voir par les réponses qui leur ont été faites que la bibliothèque du monastère n’aurait pas pu être signalée comme une bibliothèque janséniste modèle ; elle était bien pauvre en livres sur la grâce, et Jansénius ne s’y trouvait pas. Voici en effet, d’après les interrogatoires, les seuls livres dont la lecture était permise : les Évangiles, la vie des saints, l’Imitation, les Confessions de saint Augustin, les morales de saint Basile, saint Jean Climaque, les homélies de saint Chrysostome, les lettres d’Avila, l’Histoire de l’Église, la vie de saint Bernard, les épîtres de saint Bernard, Grenade ; sainte Thérèse : Le Chemin de la perfection, saint François de Sales : La Vie dévote, le Traité de l’amour de Dieu, les Lettres ; le catéchisme de Saint-Cyran, Le Cœur nouveau du même auteur et ses Lettres, enfin saint Dorothée[2], mentionné dans l’interrogatoire de la Mère du Fargis.

  1. On peut voir au musée de Port-Royal quelques-uns de ces objets, conservés pieusement par des amis ou retrouvés dans les décombres.
  2. Archimandrite ou abbé en Palestine, du vie siècle, dont Rancé a écrit la vie. Il a laissé un ouvrage ascétique, recueil des discours