Page:Gazier - Histoire générale du mouvement janséniste, depuis ses origines jusqu’à nos jours, tome 1.djvu/263

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
251
chapitre xiii

c’était lui. En cela il avait trop présumé de son omnipotence, puisque le Parlement, qui avait enregistré la Bulle avec des considérants fort désagréables à la cour de Rome et aux molinistes, refusa nettement d’accepter la Déclaration qui donnait des ordres aux évêques. Louis XIV est mort sans avoir satisfait le pape, qui le pressait d’agir contre Noailles et contre les évêques récalcitrants, que la vieille gaîté française appelait les évêques protestants. Ils étaient quinze, et le roi ne put obtenir du Parlement qu’il l’aidât à sévir contre eux. C’est dans ces conditions que s’ouvrit le nouveau règne, celui d’un enfant de cinq ans, et l’on sait que le Régent, qui n’était pas précisément un dévot, ne se laissait pas mener par les Jésuites ; l’histoire de la Bulle sous la Régence sera quelque peu mouvementée.




[1]

  1. V. aux pièces justificatives (Appendice n° II) la traduction de la Bulle avec des remarques, éd. de 1741.
    Voir également le texte des jugements particuliers de Clément XI emprunté aux Archives du Vatican (Appendice n° III).