Page:Genoude - Les Pères de l'Eglise, vol. 2.djvu/460

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


trouvé d’aide qui fût semblable à lui. Le Seigneur Dieu envoya donc à Adam un profond sommeil, et pendant qu’il dormait, Dieu prit de la chair d’un de ses côtés, et ferma ensuite la plaie. Le Seigneur Dieu forma ainsi une femme d’une côte d’Adam, et l’amena devant Adam ; et Adam dit : voilà maintenant l’os de mes os, et la chair de ma chair : celle-ci s’appellera d’un nom pris du nom de l’homme, parce qu’elle a été tirée de l’homme. C’est pourquoi l’homme quittera son père et sa mère, et s’attachera à sa femme ; et ils seront deux dans une même chair. Adam et sa femme étaient tous deux nus et n’en rougissaient point.

XXI. « Or, le serpent était le plus rusé de tous les animaux que le Seigneur Dieu avait placés sur la terre, et il dit à la femme : Pourquoi Dieu vous a-t-il défendu de manger du fruit de tous les arbres de ce jardin ? La femme lui répondit : Nous mangeons du fruit des arbres de ce jardin ; mais pour le fruit de l’arbre qui est au milieu du jardin, Dieu nous a commandé de n’en point manger, et de n’y point toucher, de peur que nous mourrions. Le serpent répondit à la femme : Assurément vous ne mourrez point de mort ; car Dieu sait que, le jour où vous aurez mangé de ce fruit, vos yeux s’ouvriront, et que vous serez comme des dieux, connaissant le bien et le mal. La femme s’apperçut donc que ce fruit était bon à manger et beau à voir, et d’un aspect désirable ; et elle en prit et en mangea, et elle en donna à son mari, qui en mangea comme elle. Et les yeux de l’un et de l’autre furent ouverts ; et ils connurent qu’ils étaient nus, et ayant entrelacé ensemble des feuilles de figuier, ils s’en firent des ceintures. Et ils entendirent la voix du Seigneur Dieu, qui s’avançait dans le jardin, à l’heure du jour où il s’élève un vent doux, et ils se cachèrent parmi les arbres, pour éviter la présence de Dieu. Mais le Seigneur Dieu appela Adam, et lui dit : Où es-tu ? Adam répondit : J’ai entendu votre voix dans le jardin ; et comme j’étais nu, j’ai été saisi de crainte et je me suis caché. Alors Dieu lui dit : Qui t’a appris que tu étais nu, à moins que tu