Page:Giraudoux - Électre.djvu/65

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


relevé comme discussion. Ça ne se compare pas. Cela n’était pas un complot d’assassins royaux comme ici. On discutait pour savoir si dans les repas d’invités, on doit servir les volailles sans le foie ou avec le foie. Le cou aussi, naturellement. Les femmes étaient enragées. Il a fallu les séparer. Quand j’y songe, c’était quand même bien dur aussi, comme discussion… Le sang a coulé.



Scène IV


Les mêmes, Clytemnestre, Électre, suivantes.


LE PRÉSIDENT. – Les voici toutes deux.

CLYTEMNESTRE. – Toutes deux est beaucoup dire. Électre n’est jamais plus absente que du lieu où elle est.

ÉLECTRE. – Non. Aujourd’hui, j’y suis.

ÉGISTHE. – Alors, profitons-en. Tu sais pourquoi ta mère t’a menée jusqu’ici ?

ÉLECTRE. – Je pense que c’est par habitude.