Page:Giraudoux - Amphitryon 38.djvu/124

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


ECCLISSÉ. — Tout d’abord, maîtresse, recevez-vous les députations qui montent pour vous féliciter ?

ALCMÈNE. — Amphitryon les recevra avec moi demain.

ECCLISSÉ. — Évidemment c’est plus naturel… Je reviens, maîtresse. Je vais chercher Léda.



Scène V


Alcmène. Mercure.


Alcmène fait quelques pas dans la chambre, un peu inquiète. Quand elle se retourne, elle voit Mercure en face d’elle.


MERCURE. — Salut, princesse.

ALCMÈNE. — Vous êtes un dieu, pour être venu ainsi, avec cette audace à la fois et cette discrétion ?

MERCURE. — Un dieu mal famé, mais un dieu.