Page:Glatigny - Les Folies-marigny, 1872.djvu/21

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cette page n’a pas encore été corrigée


x !

II

Faiseurs de morale A voix gutturale, Sous les verts arceaux Que le soleil dore, Ma chanson sonore Bat de l'aile encore Avec les oiseaux.

III

Par-dessus les buttes, Ivres de culbutes, Au mois où renaît L'espoir, où la sève Trouble le coeur d'Ève, J'ai, comme en un rêve, Jeté mon bonnet !

IV

Mais la Muse antique Aux bourgs de l'Attique, Pieds nus et bravant L'ardente poussière En pleine lumière, Courait libre et fière, Les cheveux au vent !

Et, si vous le voulez, me voici toute prête A reparaître encore ici.