Page:Gogol HalperineKaminsky - Veillees de l Ukraine.djvu/105

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


jolie villageoise ; il ne le fixe cependant pas sur un joli minois sans s’être bien assuré que sa parente ne l’épie pas de quelque part.

Nous avons déjà presque tout dit au sujet du bailli, et l’ivrogne Kalenik n’est pas encore arrivé à moitié chemin ; et longtemps encore il continuera à déverser sur le bailli toutes les épithètes choisies qui ne pouvaient naître que sous sa langue épaisse et lourde.