Page:Guy de Maupassant - Une vie.djvu/346

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’est pas destinée à être corrigée.


(EUVRES COMPLÈTESO|lspeLUSTiÈÉ ES

GUY DE MAUPASSANT A A

EN PRÉPARATION

]VlO]l’I’ — ORIOIJ

Illustrations de Ferdinand BAC, A

Gmvécs sur bois par LEMOINE

un voi.¤M1 : GRANJJ IN-16 Jtësus, 3, rn. 50 GUY nElMAUPÀssAN·r, gztifut le cotzteztr le plus divers du XIX° slâele, excelle dmzs toutes les relations de la vie. Conveiinezl pour qui soit le voir., elle ne peut e être jemetspettte et- méprisebIe, z’l fut devoue son ert s z’ferm e st s de lz’eet, se psyelzologie pe’2zétrmzte et iro· » A tztgzae. L’ 1w-eet » l’ezltre s’accepte7zt ss é’g’£ll£ ?77’: ?L’ltl’iîlâilil(l vie ’ e »1’ted 11ze et e zi leev/e vz’llegeoz’se, lm btles ai ie¢z pree£s er O les se1ztz’me nts caches, les mobiles secrets, les appa-A 7*e 1zeesJperfolsgifotesgztes. e iMont5·©rîolA est, eepolnt de vue, mzelzef-d’œz¢vre. Autour de la formation d’ 1me É ville dieawgsdes <t¢z te’rëts se eoimlàetteizt, l’â’pr été en galon pssévlt, ces t p e.m-m amoureuses sie’vetlle1zt, s pl se smfex · A eitemf, lemgzllssem’, iptlîûtlïiôieîllyj U 1zv petz’t monde est dépeint les, ez’megpinéspar l’éert’ve l fl, sma z’s az¢slslvz’va ntgz¢e le momle reel e t g zll le résume exeetemen t, implacablemem ? Ce g uz’v ’est pas une coèz soletz’on... Maz’s l’:¢rt de p