Page:Helvétius - Œuvres complètes d’Helvétius, tome 1.djvu/146

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.

mun à tous ; qu’il produit dans tous l’amour du pouvoir ;

Que ce desir y engendre l’envie, l’amour des richesses, de la gloire, de la considération, de la justice, de la vertu, de l’intolérance, enfin toutes les passions factices dont les noms divers ne désignent que lés diverses applications de l’amour du pouvoir.

Cette vérité prouvée, l’on montre, dans une courte généalogie des passions, que si l’amour du pouvoir n’est qu’un pur effet de la sensibilité physique, et si tous les hommes communément bien organisés sont sensibles, tous, par conséquent, sont susceptibles de l’espece de passion propre à mettre en