Page:Henri Grégoire.- De la traite et de l'esclavage des noirs et des blancs, 1815.djvu/92

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


l’économie, un état n’aura jamais qu’une existence précaire. Ce sont là des vérités triviales ; mais peut-on répéter trop souvent qu’il n’y a d’autres moyens pour resserrer les liens entre pas d’autres moyens pour resserrer les liens entre les gouvernans et les gouvernés, identifier leurs intérêts et fonder le bonheur sur une base inébranlable ?