Page:Henry - Le Père Lachaise historique, monumental et biographique.djvu/81

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.

de la marine, etc. (352.) Un peu plus loin nous rencontrons, du même côté, la chapelle sans inscription de TALBOT DE SAINT-SIMON, parent du fameux fondateur de l’école saint-simonienne. En face de cette sépulture on voit, du sentier, un modeste monument ombragé d’un lilas. Cette pierre et cet arbuste recouvrent les restes du général NANSOUTY (332).

Etienne CHAMPION DE NANSOUTY fut l’un des plus brillants généraux de la cavalerie française. Il adhéra un des premiers, en 1814, à la déchéance de Napoléon, et mourut, en 1815, du chagrin de voir sa patrie envahie.

Nous trouvons ensuite, sur la droite, le monument du statuaire DUPATY et celui de MERCIER-DUPATY de l’Académie française (333), tous deux fils du célèbre président Dupaty, dont les travaux sur la réforme des lois criminelles et le courage civique ont conquis cette glorieuse immortalité réservée aux amis et aux défenseurs de l’humanité.

Le sculpteur DUPATY a laissé des œuvres remarquables dans lesquelles on trouve souvent une audace originale et une profonde étude de l’antique, telles que la statue équestre de la place Royale, la Vénus Genitrix du Jardin-des-Plantes, etc.

L’académicien DUPATY a composé un grand nombre d’opéras-comiques et des vaudevilles. Son poème des Délateurs, satire de circonstance qui obtint un immense succès, le fit exiler par l’empereur. Dans ce temps-là on ne pouvait parler que sous le voile de l’allégorie, set encore !

En face du monument de Dupaty se trouve celui de l’immortel GIRODET-TRIOSON, l’un des plus grands peintres des temps modernes (342).