Page:Huard - Labrador et Anticosti, 1897.djvu/139

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
123
POINTE-AUX-ANGLAIS — ÎLE-AUX-ŒUFS, ETC.

en route par n’importe quelle température, et alors les voyages se font parfois avec les plus grandes difficultés. Ainsi, durant l’hiver de 1895, M. Maltais se trouvait à Moisie, lorsqu’un télégramme le manda aux Jambons, à 48 milles de distance, pour un malade. L’avant-veille, il était venu de Sainte-Marguerite. Cependant il devait se remettre en route. Une épaisse couche de neige venait de tomber, et il fallut battre le chemin devant le cométique : pour cela sept hommes précédaient en raquette. On voit par là la difficulté des communications et le dévouement de ces braves gens pour procurer aux mourants les consolations de la religion. On se dit qu’on pourra soi-même se trouver un jour dans les mêmes circonstances, et l’on fait aux autres ce que l’on voudrait que les autres fissent pour soi. Les préceptes évangéliques ne sont pas lettre morte parmi cette bonne population de la Côte.

La Pointe-de-Monts est célèbre par son serpent de mer. Aux Sept-Isles aussi on a vu un monstre marin. Mais comme un seul témoin l’a vu, et de loin, et seulement une fois, on n’en sait pas long sur son histoire naturelle. C’était en juillet 1892. Un pêcheur des Sept-Isles commençait à pêcher, dès l’aurore, au large des îles, lorsqu’il aperçut, à plusieurs arpents, ce qui lui sembla d’abord être un ramassis de branches d’arbres : il reconnut à la fin que c’était une sorte de tête, peu élevée au-dessus de l’eau, entourée de « barbes » qui s’agitaient ; en même temps, dans la direction de sa barque, il vit à fleur d’eau deux ou trois replis du corps de l’animal sur lesquels glissaient les lames comme sur une « caye ». La mer était calme ce matin-là. Ce qui paraissait de ces replis semblait avoir une largeur de quatre ou cinq pieds. Le pêcheur ne prenant pas de morue à l’endroit où il s’était arrêté, se déplaça deux ou trois fois, jusqu’à ce que, ayant lancé sa ligne à un endroit connu pour avoir une profondeur d’une trentaine de brasses, il la sentit s’arrêter sur un obstacle, à peu de profondeur ; en même temps, l’eau avait une agitation inaccoutumée. Bien que la distance qui le séparait du monstre marin fût grande, croyant qu’il pouvait se