Page:Huard - Labrador et Anticosti, 1897.djvu/482

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
464
LABRADOR ET ANTICOSTI

éphémères. Tout ce qui reste de ce riche établissement, c’est un vieux cimetière de famille, en état d’abandon, où l’on voit des monuments funéraires auxquels la note artistique ne manquait point.

Sur l’un de ces monuments, on peut encore lire le récit du naufrage du Sir Walter Scott, navire anglais qui se perdit, en 1840, sur un récif, à l’entrée du bassin du Brador : car, on le sait de reste, il y a ici-bas des récifs jusque dans les eaux les plus enchanteresses. Le capitaine de ce vaisseau et douze hommes de son équipage succombèrent, après avoir lutté quinze heures durant, attachés à un débris de navire. Qu’il y en a, sur cette côte du Labrador inférieur, des endroits qui furent le théâtre de semblables catastrophes ! La mer a ses joies enivrantes pour ceux qui se confient à ses promesses fascinatrices ; mais aussi que de trahisons, que de perfidies elle tient en réserve pour les victimes de ses aveugles colères !

Il faut ajouter, touchant la baie de Brador, qu’elle eut autrefois une juste renommée comme place de pêche pour le saumon, la morue, le hareng, le maquereau et le loup marin. Aujourd’hui, les conditions n’y sont plus aussi favorables, bien que les pêcheurs du lieu obtiennent encore de beaux profits.

Lourdes de Blanc-Sablon. — Nous voici arrivés à l’entrée du détroit de Belle-Isle, et tout près de la frontière du Canada, qui correspond avec le méridien passant sur l’îlot de Blanc-Sablon, à quatre milles à l’est de la Longue-Pointe.

La Longue-Pointe, centre de la Mission nommée aujourd’hui Lourdes de Blanc-Sablon, termine à l’est la baie de Brador, et à l’ouest la baie de Blanc-Sablon. La position qu’elle occupe, à l’entrée du détroit, explique assez la furie à peine concevable des vents qui s’y déchaînent.

À trois milles au large de la Longue-Pointe, il y a l’île Verte (Greenly Island). On y voit un phare élevé de cent pieds, à feu visible toutes les trois minutes. Cette lumière s’aperçoit