Page:Hugo - Œuvres complètes, Impr. nat., Correspondance, tome II.djvu/360

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


trouvera chez MM. Hudig et Pieters trois nouveaux colis à moi marqués V.H. 5, V.H. 6, V.H. 7. Recommande-les-lui bien fort. Il y a de la poterie chinoise, du Céladon, de la porcelaine. Je pense que les quatre premiers colis sont en ce moment à Guernesey. Fais placer tous ces colis dans l’ex-chambre d’Auguste. Si tu vois madame Engelson, dis-lui qu’il y a à cette heure à Bruxelles une très charmante et très jolie femme de Paris, madame Doche, laquelle lui ressemble si fort, que l’autre soir je disais en sortant du théâtre : Madame Engelson a joué ce soir à merveille.

Nous allons voir ces jours-ci le Je vous aime[1] de Charles. Quel temps avez-vous à Guernesey ? Ici, bise et brouillard. Janvier en mai. Il fait très froid et je t’écris pour me réchauffer. Mes meilleures amitiés à MM. Kesler et Duverdier.

V.

Dis à Marie et à Rosalie que je compte sur leur zèle et sur leurs bons soins pour la maison. Bonjour à Chougna.

Écris-moi à Braine-l’Alleud, près Waterloo, poste restante[2].


À Crémieux.


Braine-l’Alleud, 28 mai 1861.

Cher ami, je reçois votre lettre du 25 mars ; mais je la reçois aujourd’hui seulement 28 mai. Le 25 mars, je quittais Guernesey, malade et allant un peu respirer un air nouveau ; depuis deux mois je vais de ville en ville, je cours les aventures de la convalescence, et votre lettre si charmante et si bonne ne me réjouit qu’aujourd’hui. Elle me touche profondément. Vous n’êtes pas seulement l’homme éloquent et puissant ; vous êtes l’homme excellent. Vir bonus… et tout le reste de la définition. Je ne saurais vous dire à quel point je vous aime, à quel point nous vous aimons tous. Moi, votre client, et mon fils Charles, votre autre client, nous parlons de vous sans cesse. Pas une voix n’est plus éloquente que la vôtre ; pas une âme n’est plus fière. Cela doit être, du reste : l’âme est la source de la voix.

Ma santé est rétablie. Avant peu, je retournerai à mon rocher. Si jamais une bonne étoile vous y amenait, ô mon cher hôte, comme je serais heureux

  1. Comédie en un acte jouée au théâtre du Parc, à Bruxelles, le 27 mai 1861.
  2. Collection Louis Barthou.