Page:Hugo - Œuvres complètes, Impr. nat., Correspondance, tome IV.djvu/238

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


1856


À Noël Parfait[1].


Hauteville-House, 3 janvier.

Au galop. — J’admire tout le monde en ce moment, Dumas qui veut vous faire aller au spectacle à Paris, Villemessant qui me suppose jetant aux vents et aux bas bleus (vieux) mes bonnes feuilles, etc., etc., — et vous, je vous aime.

Veuillez, je vous prie, au bas du dos (pardon) de la couverture au-dessus des annonces de mes éditions diverses, ajouter ceci :

Édition illustrée Renduel 12 fr. Notre-Dame de Paris Édition illustrée Perrotin 25 fr.

Ajoutez aussi le nombre de volumes de l’édition Lecou-Hachette. Notre ami de retour vous le dira — et envoyez-moi nouvelle épreuve ainsi arrangée de ladite couverture. Il suffira de serrer un peu.

Ce que dit le National de la non publication probable des Contemplations est précisément, ce me semble, tout le contraire de ce qu’il fallait dire. Ne le pensez-vous pas ? Si vous le pensez, voyez avec notre excellent ami Leblanc ce qu’il y aurait à faire pour réparer le mauvais effet de l’article qui m’arrive aujourd’hui.

Je vois fumer le paquebot de ma fenêtre, et je n’ai que le temps de vous crier toutes les amitiés de Hauteville père et de House fils.

Tuus.

Nous attendons la réponse de H. S.[2].


Au même[3].


22 janvier.

Voici, cher conducteur de la charrette Contemplations, l’erratum du tome Ier. Je vous enverrai sous huit jours l’erratum du second. Où en est l’affaire publication à Paris ? Je fais la même question à notre ami dans la lettre que voici et que vous lui remettrez de ma part. La couverture est bien ; seulement il faut y ajouter les deux annonces que je vous ai envoyées dans ma dernière lettre. Quant à la préface, je vous enverrai le bon à tirer quand

  1. Inédite.
  2. Henry Samuel. — Collection Louis Barthou.
  3. Inédite.