Page:Hugo - Œuvres complètes, Impr. nat., Correspondance, tome IV.djvu/291

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


maintenue. Cette épreuve est donc inutile. Je prie M. Lacroix d’en faire l’observation au correcteur et de m’en renvoyer une autre épreuve, cette fois corrigée.

La feuille 19 m’arrive. Je l’enverrai par le prochain courrier.


Mon cher M. Lacroix, en même temps que ce petit mot, vous recevrez, paquet chargé, le premier livre de la deuxième partie Waterloo. Écrivez-moi sitôt réception, et, dès que j’aurai reçu votre lettre m’annonçant l’arrivée à bon port, je vous expédierai en bloc le reste de la deuxième partie par la même voie. Il m’a semblé prudent d’envoyer ce ballon d’essai pour s’assurer qu’il n’y avait pas de danger à confier un si gros manuscrit à la poste. — Je vous serre la main bien cordialement.

V. H.[1]


Au même[2].


[30 janvier 1862].

Je vous recommande, monsieur, la petite correction ci-dessus[3]. Elle importe. Je vous envoie comme vous voyez, le bon à tirer de la f. 17. — Je vous envoie la 1ère du tome 2 corrigée. Il m’en faut une 2e. Maintenant je passe à ce qui concerne le manuscrit de la 2e partie, lequel vous arrivera paquet chargé en même temps que cette lettre. J’ai rectifié comme vous verrez les titres des livres. Les sept livres que vous recevrez samedi font 134 feuillets auxquels il faut ajouter Waterloo que je vous ai envoyé sans compter les pages.

Je pense que cette 2e partie a la même longueur que la 1ère, mais le format inattendu par moi, et, je le crains, regrettable, que vous avez adopté, m’empêche de rien calculer. Dites-moi si vous croyez qu’il y a là trois de vos volumes. Il serait souhaitable que la 2e partie fût égale à la 1ère. Pourtant cette 2e partie finit très bien ainsi, et je regretterais d’y ajouter quelque chose. Il y a pourtant à la rigueur un livre (environ une feuille 1/2) qui commence la 3e partie et qui, annonçant Marius, pourrait finir la 2e. Dites-moi votre évaluation du nombre de pages. J’ai mis triple enveloppe au paquet.

Mille cordialités.
V. H.[4]
  1. Correspondance relative aux Misérables. — Bibliothèque Nationale.
  2. Inédite.
  3. « P. 261, l. 19 : au lieu de la : sa. »
  4. Correspondance relative aux Misérables. — Bibliothèque Nationale.