Page:Hugo - Œuvres complètes, Impr. nat., Poésie, tome IX.djvu/86

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


LE SYNODE D'ORIENT.

Quatre-vingt-huit vers ajoutés à partir de celui-ci :

Quatre-vingtEscarboucles chez eux, immondices chez nous(1)

ont nécessité l’intercalation des feuillets 15 et 16 ; la première version reprend ici :

version reprend Vos cœurs sont-ils méchants ? Non, vos têtes sont dures.

Au feuillet 15, une remarque avant la réponse du patriarche, en regard du nom :

Au feuillet 15(Ou peut-être les évêques alternant.)


Feuillet 17. — Le bas de la page, d’une écriture plus appuyée, a été remanié, après intercalation de quatre vers.


UN CHAMP DE BATAILLE.

Le début de cette division est recommencé deux fois, nous donnons plus loin les variantes des deux versions rayées, le texte définitif est au verso de l’une de ces versions et un ajouté de vingt vers remplit la marge du feuillet 40.


IL PARLE DEVANT LUI DANS L'OMBRE.

Les quatre derniers vers de cette division venaient après celui-ci :

Les quatre L’espérance n’est pas faite pour le remords.

Après avoir biffé ces quatre vers, Victor Hugo en a ajouté vingt-huit, puis il a recopié mot pour mot les quatre vers rayés.


II. VARIANTES ET VERS INÉDITS.


PAROLES DANS LE CIEL ÉTOILÉ.

Page 6. II Dieu par la conscience inextinguible unit

II. VARIA L’honnêteté II. VA aux lueurs

II. VARIA La lumière la consc au rayon

II. VARIA L’innocence de l’homme aux blancheurs du zénith.

L'innocence de l'homme désespoirs,

L'innocence de l'homme misères,


Dormez, vertus, dormez, souffrances, dormez, crimes.

Dormez, vertus, d Sentez

Page 7. Dormez, Laissez passer sur vous les astres vénérables...


(1) V. page 14.