Page:Hugo - Œuvres complètes, Impr. nat., Poésie, tome IX.djvu/89

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


VARIANTES ET VERS INEDITS. 75 L'effrayant Page 20. J’ai senti tout à coup l’immense poids des âmes tous ces hommes Page 21. Et j’ai dit en moi-même en voyant les deux mondes Livrer le faux, le vrai, mentir, compter des sommes. Pleins de brocanteurs vils et de vendeurs immondes : un sac plein de piastres Tibère ou sur Judas Ce prêtre sur l’argent hideusement penché... évader échapper Faire sortir du gouffre étouffant des Sodomes Guider, sauver, guérir, supprimer les Sodomes, La terre. Bénir, et rendre enfin Dieu respirable aux hommes ! Abject devant la force. Au fond valet des rois. Page 2 2. Courtisan du plus fort, à céder toujours prêt... d’espérance respect , lumière Échange de lueur entre l’abîme et l’homme. immortelle Et de montrer du doigt là-haut l’âme éternelle courbé et pensif devant elle Lui qui doit fils de l’aube, ému, vivant en elle... Redevenez agneaux. Page 23. Soyez simples de cœur. Soyez, sous le ciel bleu... LE PAPE AUX FOULES. (Autres titres : le pape, aux foules, dans l’ombre. — le pape, JETANT SES REGARDS À L'HORIZON.) Page 27. Venez à moi vous tous qui tremblez, qui souffrez. Esprits malades, cœurs saignants, pieds déchirés. Qui râlez, qui rampez, qui saignez, qui pleurez... vos nuits sans toit. Page 28. "S^s jours sans pain, vos toits sans feu, vos durs pavés, haillons, fiévreux. Vos fumiers, vos grabats tremblants, vos meurtrissures. . . L’INFAILLIBILITÉ. a deux bons yeux qui aident. Page 30. Et, grâce au compagnon qui l’aide, on aime à croire.