Page:Hugo - Œuvres complètes, Impr. nat., Poésie, tome IX.djvu/94

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


80 LE MANUSCRIT DU PAPE.


vivants qui mourrez^^, Page 62. Fils, croyez un vieillard, nous sommes tous l’ivraie. alarmant N’est-il pas monstrueux de penser que la loi énigme Et l’homme, en cette lutte où l’on sent de l’effroi. . . PENSIF DEVANT LA NUIT. sagesse étudie


Page 64. La prière contemple et la science observe. contemple que de loin entrevoit notre exil. Dieu. C’est Dieu qu’entrevoit de loin l’homme en exil ENTRANT JERUSALEM. Enseignez


Page 65. Eclairez qui vous nuit, guérissez qui vous blesse. Sages, songe%j Juges, pensez j bourreaux, reculez j vis, Caïn. Je fais ce que je dois, et faire son devoir


Page 66. L’homme tend une main au mal, l’autre à l’espoir Et un droit. vivants, j’accompagne , je mine. . . Tantôt il court, tantôt il trébuche, et je mène...