Page:Hugo - Œuvres complètes, Impr. nat., Poésie, tome VII.djvu/115

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



Et je m’en vais sur la cime
Dont Platon sait le chemin.
Je me dis : Soyons sublime !..
Mais je redeviens humain,
 
Et mon âme est confondue,
Et mon orgueil est dissous,
Par une alcôve tendue
D’un papier de quatre sous,
 
Et l’amour, ce doux maroufle,
Est le maître en ma maison,
Tous les soirs, quand Lisbeth souffle
Sa chandelle et ma raison.


16 septembre.