Page:Hugo - Œuvres complètes, Impr. nat., Poésie, tome X.djvu/223

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


Le vicomte, continuant.
Il prêche à lui tout seul comme les douze apôtres.

à

Zabeth.

Vous autres n’êtes pas admises là.
Zabeth, à part.
Vous autres !


Le duc de Créqui.

La vierge, autrement dit la pucelle. Cela
n’a jamais existé. Des vierges, oh la la !
Il rit.
Grande, la femme est fille ; enfant, elle est poupée.
Une vierge ! On n’en voit jamais !


Zabeth.

Bah ! Votre épée.
Le duc de Créqui pirouette dédaigneusement et lui tourne le dos.
Le duc de créqui, au vicomte de thouars.
La Duthé dans un bal t’a, dit-on, maltraité.
Le vicomte.
Et j’ai fait mettre au For-l’évêque la Duthé,
vu que je suis Rohan.
Zabeth, à part, regardant le baronnet.
Breton du premier ordre.
L’abbé, à zabeth, lui montrant les seigneurs.
Dieu fit vos dents pour rire et fit les leurs pour mordre.
Zabeth, à l’abbé, montrant le duc de créqui.
D’où vient que ce petit est duc ?
L’abbé.
Le droit du sang.