Page:Hugo - Œuvres complètes, Impr. nat., Poésie, tome X.djvu/250

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée



Que dit-on, dans la nuit sereine,
Que pense-t-on, dans la clarté,
De toute cette honte humaine
Qui rampe sous l’immensité ?

8 août 1854.