Page:Hugo - Œuvres complètes, Impr. nat., Poésie, tome XII.djvu/135

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


Seul au fond d'un désert,==


Seul au fond d'un désert, avez-vous quelquefois
Entendit des éclats de rire dans les bois?
Avez-vous fui, baigné d'une sueur glacée?
Et, plongeant à demi l'oeil de votre pensée
Dans ce monde inconnu d'où sort la vision,
Avez-vous médité sur la création
Pleine, en ses profondeurs étranges et terribles,
Du noir fourmillement des choses invisibles

7 juillet 1846. ==