Page:Hugo - Œuvres complètes, Impr. nat., Poésie, tome XII.djvu/153

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


Viens
T'étendre à ma droite, endormie,
Mie;
Car on a froid dans le linceul,
Seul.

26 décembre 182