Page:Hugo - Œuvres complètes, Impr. nat., Poésie, tome XII.djvu/322

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


SUR UN VIRGILE==



Veux-tu guérir tes maux et blanchir tes noirceurs?
Lis les poètes saints. Rêve au pied de leur trône.
L'esprit humain mendie au seuil des grands penseurs.
Un vers est un secours; totit livre est une aumône.

Verse donc en ton sein, passant triste ou moqueur,
Leur poésie où filtre et se répand le inonde;
La méditation fait l'homme bon; le coeur
Devient d'autant plus doux que l'âme est plus profonde.

18 mai 1847.

XXIV Dans le monde meilleur