Page:Hugo - Œuvres complètes, Impr. nat., Poésie, tome XIII.djvu/115

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


L'AMOUR VIENT EN LISANT CHANSON==


Madeleine
Et moi, lisions près du feu
Cette histoire: « En Aquitaine,
« Un page aimait une reine...
« Le père était duc, d'Athène,
« Cordon bleu. -»

-Sois ma. femme!. -
Lui disais-je. Oh! charmant jeu!
Amour! dans mon coeur, madame,
Votre céil voyait une flamme;
Moi, je voyais dans votre âme
Le ciel bleu.

Doux mystère!
Mots furtifs! timide aveu!
Le livre aidant, j'osai plaire.
Mais le bonhomme de père
S'écria plein de colère:
Ventrebleu!

Ce tapage
Effraya la belle un peu.
Mais nous tournâmes la page;
Malgré son mince équipage,
La reine épousa le page;