Page:Hugo - Œuvres complètes, Impr. nat., Poésie, tome XIII.djvu/195

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée



GABONUS, seul.

Son chien est couché à ses pieds.
La belle s'appelait mademoiselle Amable.
Elle était combustible et j'étais inflammable.
Un treize, je la vis passer sur le Pont-Nuit;
Les Grâces étaient trois, les Muses étaient neuf;
Et c'est là ce qui fait sacré le nombre douze,
Et treize fatal. Donc, un treize, une andalouse
De Pantin, telles sont les rencontres qu'on a,
Amable, d'un regard charmant, m'assassina.
Duel, duo. Sous l'oeil paternel des édiles,..
Il naît sur le Pont-Neuf beaucoup de ces idylles.
 
Je la qualifiai d'ange, un mois à peu près.
Bref, je me demandais un jour si je romprais,
Quand, par un doux soleil d'avril, entre deux pluies,
Je reçus ce billet de l'ange: « Tu m'ennuies.
Bonsoir. » -Ce qui me fit furieux. D'autant plus
Que c'est elle, parbleu, qui m'ennuyait le plus

Ensuite, éperdument, à je ne sais plus quelle
Déesse qu'entourait une étrange séquelle,
Des poètes, des gueux, des grecs, des chambellans
De l'atout, noir démon qui hante les brelans,
Gens qui s'enrichissaient dans l'aventure épique
Du roi de coeur floué par la dame de pique,
Disant de l'amour: fi! disant de l'honneur: peuh!
Mais trichant. -J'adorai cette drôlesse un peu.